10 films pour découvrir le festival de films Fantasia!

C’est cette semaine que débute la 23e édition du tant attendu festival Fantasia! Du 11 juillet au 1er août, les cinéphiles pourront découvrir le meilleur du cinéma de genre aux amphithéâtre de l’université Concordia. Je ne sais pas pour vous, mais moi c’est mon incontournable de l’été depuis les 18 dernières années, alors j’ai TRÈS hâte!

Pour ceux qui vivent sous une roche ou qui croient encore que Fantasia c’est “juste des films d’horreur et de Godzilla”, détrompez-vous! Le terme cinéma de genre englobe notamment les genres reliés à l’imaginaire comme: le fantastique, la science-fiction, les films d’action, les comédies décalées, l’horreur, les animes, les films de kung-fu, le cinéma culte, B et Z, et j’en passe! Bref, tout sauf des films plates! C’est pas pour rien que le festival a attirée 100 000 spectateurs l’an passé et promet d’en attirer tout autant cette année!

Parmi les highlights, on y retrouve un retour en force des animes avec six long métrages présentés en première, une section rétro qui présentera six restaurations de films cultes classiques et trois projections sur format pellicule, ainsi qu’une programmation spéciale qui met le spotlight sur quelques films de genre québécois classiques. Avec une programmation de 130 films provenant des quatre coins du globe, ça peut être difficile de s’y retrouver. Je vais donc tenter la très hardue tâche de vous offrir mon top 10 des films à ne pas manquer qui je l’espère vous permettra de (re)découvrir ce merveilleux festival. Et puisque j’ai une réputation pour avoir des goûts assez… hmm… particuliers, j’ai essayé très fort de faire en sorte que mon survol offre une bonne variété pour tous les goûts!

À noter que je n’ai vu aucun de ces titres… mais j’ai très hâte de les découvrir avec vous!

Sadako – photo tirée de la page Fantasia
  1. Sadako (Hideo Nakata) – S’il y a un film qu’on associe au festival Fantasia, c’est bien Ringu, le film japonais qui en a terrorisé plus d’un à sa sortie avant d’avoir droit à son remake américain, The Ring, qui lui aussi a sû se glisser dans les cauchemars de plus d’une personne! Par contre, ce qu’on ignore souvent, c’est que la série a continué au Japon avec plusieurs suites et autres sagas dérivées… Nous aurons la chance de voir ce plus récent volet de la série, présenté lors de la soirée d’ouverture.
  2. Master Z: Ip Man Legacy (Yuen Woo-Ping) – La série Ip Man est assurément la plus populaire série de films modernes d’arts martiaux. Il s’agit aussi d’un genre qui a fait la renommée de Fantasia et qu’on associe aux belles années du festival. Il est incontournable de venir découvrir ce genre cinématographique en compagnie du public déjanté du festival. En plus, on nous garantie que le film est fait en utilisant des techniques “comme dans le temps”. Ça vaut le détour!
  3. The Lodge (Sergio Casci & Veronika Franz) – Le public montréalais pourra enfin découvrir ce film acclamé au festival de Sundance comme étant un des films les plus terrifiants de l’année. Réalisé par le duo derrière le thriller autrichien Goodnight Mommy, ce film, tourné à Longueuil (!), promet de nous mettre les nerfs à vif!
  4. Le marathon Zappin’ Party de DJ XL5 – Un véritable incontournable du festival, les soirées de DJ XL5 offre un maelstrom de vidéo clips, courts métrages, vidéos web, publicités douteuses et bouts de films mal doublés, le tout assemblé de manière à simuler un “zapping” party. Un savoureux mélange de douteux, de kitsch, de trucs vraiment déjantés ou carrément hilarants, le tout dans une ambiance de fête! En plus, cette année, DJ XL5 fera un retour sur ses 15 ans de carrière, alors quoi de mieux qu’une soirée “best of” pour le découvrir!
  5. Culture Shock (Gigi Saul Guerrero) – Un an après avoir présenté sa percutante série web La Quinceañera au public fantasien, la réalisatrice mexi-canadienne est de retour avec son premier long métrage qui frappe de plein fouet les politiques d’immigration de nos voisins du sud. Après avoir traversé la frontière Mexique/États-Unis en espérant y trouver une meilleure vie, une jeune mère se réveille en plein rêve américain… qui tournera très vite au cauchemar.
  6. Vivarium (Lorcan Finnegan) – Mystérieux thriller de science-fiction récemment présenté à la Semaine de la critique à Cannes, on y suit l’histoire d’un couple qui, alors qu’ils recherchent leur maison de rêve, se retrouvent prisonniers d’un quartier labyrinthique d’où ils n’arrivent plus à sortir. Intriguant.
  7. Ready or Not (Matt Bettinelli-Olpin & Tyler Gillett) – Décrit comme la plus amusante comédie d’horreur de l’année, on y suit une jeune mariée qui accompagne son époux chez sa famille pour une soirée post-mariage. Tout va sur des roulettes jusqu’à ce que sa nouvelle belle famille l’introduise à leur traditionnelle “soirée de jeu”. Ça promet!
  8. Aquaslash (Renaud Gauthier) – Les amateurs de gore seront servis! De retour derrière la caméra après nous avoir offert Discopath, un film de serial killer à saveur disco, nous avons maintenant droit à un film de slasher, made in Québec, qui se passe dans un parc aquatique!
  9. Daniel Isn’t Real (Adam Egypt Mortimer) – Ayant de la difficulté à faire face aux problèmes de sa vie adulte, un jeune homme se tourne vers son ami imaginaire qui le suit depuis l’enfance. Tout va bien jusqu’à ce que ce dernier prenne peu à peu le contrôle de sa vie. Drame d’horreur psychologique traitant de maladie mentale, le film a été acclamé au festival South by Southwest et est en plein le genre de petit joyaux indépendant qu’on peut découvrir au festival quand on sait prendre des chances.
  10. Riot Girls (Jovanka Vuckovic) – Premier long métrage de l’ex-éditrice en chef du magazine Rue Morgue, on a ici droit à un film post-apocalyptique/rétro! Se passant dans les années 90 et décrit comme un cocktail doux-amer de Degrassi et de punk rock, on y suit les aventures de deux jeunes femmes marginales qui tentent de sauver le frère d’une des deux des griffes d’un gang ennemi.
Riot Girls – photo tirée de la page de Fantasia

Pour tous les détails de la programmation, visitez le https://fantasiafestival.com. Au plaisir de vous y croiser!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *