Le Boucan : Un menu qui donne envie de devenir végétarien!

Le Boucan est reconnu pour ses délicieux plats de grillades de style BBQ américain. Et pour cause : le chef et copropriétaire, Jonathan Nguyen, fume lui-même ses produits sur place et choisit judicieusement ses produits. Quand on m’a invité à essayer le nouveau menu végétarien (oui, oui!) je ne pouvais m’empêcher de sauter de joie.

Tout d’abord, Nguyen a mijoté cette idée longtemps, afin d’offrir des options végétariennes de ces plats, mais tout en conservant ses pratiques de fumage. Et c’est là toute la beauté de l’initiative : le chef ne voulait pas faire des salades ou des plats typiques que l’on retrouve un peu partout. Bien qu’il n’a rien contre les salades, il voulait que les végétariens puissent se régaler avec les recettes mêmes qui valent au Boucan tout son succès.

Un menu végé différent

Sur le menu, donc, aucune section réservée aux végés, aucune « nouveauté » . Les plats offerts en version sans viande sont indiqués d’un point vert. C’est si simple, mais si ingénieux à la fois. On conserve l’âme du resto.

Accompagnée d’un invité, je me suis rendue avec un enthousiasme enflammé au Boucan de la Promenade Masson. Nous avons été accueillis à merveille et avons été agréablement surpris du choix au menu. Nous avons opté pour une entrée d’ailes de poulet… pas de poulet. Le chef nous a expliqué que ces ailes sont un mélange de tofu et de cœurs de palmier, le tout enrobé du fameux rub maison. Il nous a été impossible d’obtenir la recette exacte du rub, mais on a pu savoir qu’il y avait des épices cajuns, de la cassonade et de la cannelle. Vraiment succulent! Les ailes ont bon goût, sont croustillantes à l’extérieur et bien tendre à l’intérieur. Elles sont bonnes à s’en lécher les doigts!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour le plat principal, j’ai opté pour le sandwich au porc effiloché, alors que mon invité choisi le 5 napkins burger. Le porc effiloché est mimiqué par un fruit sud-asiatique, le Jacquier. La première fois que le chef a fait le test en cuisine, il a demandé à son cuisinier d’y goûter, sans mentionner qu’il ne s’agissait pas de porc. « Il m’a dit que c’était super bon, et même plus tendre que d’habitude », nous a confié Nguyen.

Je confirme, le tour de force est réussi, on mange bel et bien du porc effiloché! Avec un à côté de savoureux légumes rôtis et de maïs au fromage, je n’ai pas eu de place pour le dessert. Nguyen porte une attention particulière aux légumes, même dans les plats de viande, ce qui rend l’expérience d’autant plus agréable. Les à-côtés font partie de l’expérience Le Boucan, savoureuses et accentuant brillamment la vedette dans l’assiette.

Mon convive a adoré son hambourgeois, dont la boulette est faite de seitan, toujours fait-maison. Le burger est juteux, dégouline et est un véritable plaisir à dévorer. Heureuses partenaires du gros sandwich, les frites sont fraîches et croustillantes.

Nous devrons retourner essayer les nachos, le sandwich au poulet Alabama ainsi que les autres items végés au menu.

Notre verdict

Jonathan Nguyen a vraiment eu une idée de génie lorsqu’il a voulu rendre certains de ses plats végétariens. Et sa façon de faire rend ses recettes sensationnelles. C’est sans hésitation que je peux affirmer vouloir retourner encore et encore au Le Boucan. Le plus difficile sera de choisir entre les choix cochons, et les choix cochons… sans cochon. D’ailleurs, son amour du BBQ lui vient de voyages aux États-Unis, où il est tomber amoureux des smokehouses américains. Nous sommes chanceux de pouvoir compter sur son savoir-faire et ses techniques à Montréal.

Dignes de mention, les cocktails préparé au bar, dont le classique Bloody Caesar et l’incroyable Limonade-Bourbon, accompagnent très bien les items au menu. De plus, avec un décadent menu brunch, on serait fou de ne pas y aller!

Le Boucan cocktail
Bloody Caesar et Limonade Bourbon – crédit photo : Passion MTL

Le Boucan

2876, rue Masson
1886, rue Notre-Dame

Veuillez noter que le menu végétarien est uniquement offert à la succursale Masson, pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *