Bun Hay Mean à s’en tordre de rire au Festival Juste pour Rire

La semaine dernière, j’ai débuté ma course folle aux spectacles du Festival juste pour rire, et je ne pouvais pas mieux commencer! J’ai arrêté mon choix, sur le spectacle Chinois Marrant de l’humoriste français Bun Hay Mean et je peux d’ores et déjà vous dire que ça décoiffe. Bun Hay Mean à s’en tordre de rire!

Mais qui est Bun Hay Mean ?

Après une première partie excellente de Donel Jack’sman, également humoriste français (une super découverte, car je ne connaissais pas), est apparu sur scène un jeune homme d’une trentaine d’années à qui on donnerait le Bon Dieu sans confession jusqu’à ce qu’il prenne la parole … un beau contraste et moi j’adore ça!

Bun Hay Mean est un humoriste qui a des choses à dire et qui ne se gêne absolument pour le faire, révélé dans le Jamel Comedy Club, une émission de standup à la française, il se produit depuis un peu partout en France. Vous pouvez d’ailleurs le suivre sur les réseaux sociaux pour pouvoir suivre ses aventures, chose que je fais moi-même depuis ce spectacle, car c’est un personnage qui sort de l’ordinaire et autant en profiter tant qu’il est encore en ville!

Un humour interactif

Je dois dire que j’ai beaucoup apprécié les interactions avec le public et excellents moments d’improvisation, he doesn’t skip a beat comme on dit. Le rythme du spectacle est bon et le public adhère, cependant, âme sensible s’abstenir, il n’y a pas de retenue, on aime ou on aime pas (moi perso, j’adore).

Bun Hay Mean se joue des clichés, en commençant par les siens : français, ayant des parents d’origines chinoise et cambodgienne, il utilise son background comme fonds de commerce et ça fonctionne! Bien entendu, il n’oublie pas le public, j’y ai même eu droit à ma séquence « clichés » avec mes origines antillaises lol. Mais Chinois Marrant ce n’est pas que ça, il aborde un bon nombre de sujets d’actualité, notamment l’homosexualité, le racisme passif ou non, la place de la femme et sa liberté sexuelle, le vote et j’en passe et des meilleures. J’ai vraiment été agréablement surprise de découvrir cette facette de l’humoriste, si vous avez l’occasion allez le voir en spectacle, ça en vaut vraiment la peine.

Vous l’aurez compris, j’ai passé un excellent moment. Ce choix de programmation dans le cadre du Festival Juste pour Rire est excellent, j’ai hâte de voir la suite. Jetez un coup d’œil à la programmation pendant qu’il est encore temps, le festival se termine le 29 juillet prochain!

Bun Hay Mean à s’en tordre de rire :

Passion MTL au Festival Juste pour Rire

http://www.passionmtl.com/gala-carte-blanche-des-denis-drolet-absurde-colore-grandiose-hilarant/

 

Cindy Dormoy

Cindy, amoureuse de notre belle ville de Montréal et de nature curieuse, est toujours à l'affût des dernières tendances et nouvelles découvertes urbaines que ce soit seule ou accompagnée de ses deux acolytes de fils.

Cindy Dormoy has 30 posts and counting. See all posts by Cindy Dormoy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *