Grande diversité et petite immensité à Mile Ex End Montréal

J’ai passé un fabuleux week-end sous le signe de la culture musicale (et humoristique) à l’occasion du festival Mile Ex End Montréal. L’événement qui marquait la fin de la saison estivale 2019 en était à sa troisième édition lors de la longue fin de semaine de la fête du travail. Le site du festival déployé juste en-dessous du viaduc Van Horne à la frontière entre les quartiers Mile-End et Mile-Ex était parfaitement aménagé pour recevoir des artistes majoritairement locaux qui ont, pour la plupart, livré de superbes performances. En outre, Mile Ex End s’inscrit dans une proposition artistique plus underground que la majorité des autres événements musicaux présentés à Montréal et se démarque par son étiquette davantage champ gauche et décontractée.

Parmi les artistes présents au niveau du volet musical, le festival accueillait notamment Feist, Chromeo, Geoffroy, Zach Zoya, Galaxie, A Tribe called Red, Alaclair Ensemble, Natasha Kanapé et Les Louanges. Pour le volet humoristique, Phil Roy, les Denis Drolet, Mehdi Bousaidan et plusieurs autres ont présenté des numéros intéressants lors de la dernière journée de l’événement, le 2 septembre.

Avec sa programmation recherchée, diversifiée et avant-gardiste, ce festival est l’occasion idéale de découvrir des artistes locaux de grand talent tout en jouissant de l’aspect plus convivial et sans prétention d’un événement de quartier de plus petite envergure. Il est également intéressant de souligner que Mile Ex End Montréal se distingue aussi au niveau de son offre culturelle, puisque bien que le festival soit dédié en majeure partie à la musique, un volet bien distinct de l’événement, Mile Ex End Rigole est consacré entièrement à des spectacles d’humour.

La brillante auteure-compositrice-interprète Elisapie a charmé les spectateurs en alliant l’interprétation de ses œuvres à de touchantes et percutantes déclarations politiques au sujet des drames subis par les peuples autochtones du Canada. D’autre part, le collectif lumineux et foncièrement unique Alaclair Ensemble a livré une performance remarquable. Ce groupe aux codes bien soudés qu’ils partagent allègrement avec leur public fidèle a démontré encore une fois sa prestance incomparable et son humour accrocheur. Enfin, l’excellent Geoffroy, armé de son timbre de voix envoûtant nous a offert plusieurs de ses pièces planantes alors qu’il assurait avec brio la clôture de Mile Ex End Musique dimanche soir.

Mile Ex End Montréal est incontestablement un événement culturel qui livre un contenu de grande qualité d’année en année depuis sa création. C’est avec impatience que j’attendrai sa prochaine édition!

Pour plus de renseignements sur le Mile Ex End Montréal, cliquez ici.

Aussi par Gabrielle : Expo World Press Photo Montréal – L’art qui raconte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *