L’amour des plantes de Stéphanie Audet

Après la parution du nouveau Guide alimentaire canadien en début d’année, rapidement suivie d’une pénurie de tofu qui a ébahi les gérants d’épicerie du Québec, il semble évident que 2019 s’inscrit sous le signe du végétal! Bien en phase avec son temps, la chef Stéphanie Audet propose, avec son premier livre de recettes, de nous faire découvrir une cuisine botanique aussi savoureuse que surprenante.

À la recherche de l’endroit parfait

Stéphanie Audet rêvait d’ouvrir son propre restaurant, mais ne savait pas où l’installer. À ses débuts en 2006, elle travaille dans les cuisines d’un établissement 5 étoiles à Tofino, en Colombie-Britannique. Puis, elle va poser ses casseroles à Hawaï, où elle s’initie à la fermentation, à la germination, à l’alimentation sans gluten et aux pouvoir des super aliments. Attirée depuis toujours par la cuisine végane, locale et biologique, c’est à Hawaï qu’elle commence à partager ses techniques culinaires. Mais la route l’appelle à nouveau. Elle part donc à Austin, au Texas, avant de rentrer à Montréal en 2009. Elle sera impliquée dans la création des deux premières succursales de Crudessence, puis deviendra directrice adjointe de leur Académie pendant quelques années.

Aujourd’hui, Stéphanie est notamment reconnue pour avoir élaboré les menus des restaurants LOV. Même si elle a quitté l’établissement en novembre dernier, la chef a encore du pain sur la planche! En effet, son premier livre de cuisine vient de paraître aux Éditions du Journal.

Quant à l’endroit parfait pour ouvrir son restaurant, elle l’a finalement trouvé: il s’agit de Lisbonne, au Portugal. Ouvert depuis quelques mois, Senhor Uva propose une cuisine gourmande et naturelle, à l’image de sa chef.

Cuisine botanique photo Passion MTL

Des ingrédients inusités pour une cuisine inspirée

Ceux qui ont goûté ses créations au LOV le savent: Stéphanie ne propose pas une cuisine végé traditionnelle! Au moyen d’ingrédients inusités et de combinaisons inventives, elle crée des recettes pas forcément difficiles, mais simplement différentes. Sa formation de chef se ressent dans les pages de son ouvrage. On ne risque pas d’y trouver une recette de chili réconfortant ou de pain aux bananes. Par contre, si vos papilles recherchent l’aventure, vous serez servis! Légumes marinés au kombucha, riz au thé genmaicha et aux prunes umeboshis, salade de farro et fruits, gnocchis à la livèche, tacos d’hibiscus, moka de chaga, burger au lupin et j’en passe. Parmi cette belle palette, quelques classiques de son répertoire, comme ses nachos à la fourchette et son célèbre Mac n’ Cheese végane.

Nachos à la fourchette

(Recette tirée du livre Cuisine botanique de Stéphanie Audet)

INGRÉDIENTS

1 sac (240 g.) de chips de maïs bleu

4 t. de fromage mozzarella biologique ou de fromage végétalien râpé

Salsa

1 t. ½ de tomates, en dés

1 t. de haricots noirs

1 c. à soupe de jus de citron

1 c. à thé de sel de mer

1 c. à soupe de coriandre fraîche, hachée

Garnitures

2 avocats

1 c. à soupe de jus de lime

½ c. à thé de sel de mer

12 mini poivrons tricolores

1 t. d’olives vertes entières

2 oignons verts, coupés en biseau

1 t. de cœurs d’artichauts

½ botte de coriandre

PRÉPARATION

  1. Préchauffer le four à 350 F°.
  2. Mélanger les tomates avec les haricots, les jus de citron et le sel de mer.
  3. Effeuiller la coriandre, la hacher et l’ajouter à la salsa. Réserver.
  4. Couper la chair des avocats en cubes et les arroser de jus de lime. Assaisonner d’une pincée de sel. Réserver.
  5. Préchauffer le gril du four. Mettre les chips de maïs sur une grande plaque de cuisson tapissée de papier parchemin.
  6. Parsemer le fromage en étage sur les chips, à l’intérieur et sur le dessus. Disposer les poivrons un peu partout à travers les chips.
  7. Mettre au four 5 à 7 minutes afin de faire fondre le fromage et bien dorer les poivrons.
  8. Garnir les nachos avec la salsa, les avocats, les olives, les oignons verts, les artichauts et les feuilles de coriandre avant de servir.

Aussi par Lauren : The Horrifically Real Virtuality: découvrez l’avenir du cinéma au Centre Phi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *