Les Savons LOVE – les artisans savonniers montréalais au grand coeur

Gabrielle & Joseph Harvey, les fondateurs des Savons LOVE, ont démarré leur projet en voulant faire une bonne action. Ce duo père-fille est inspirant et sa volonté de combattre l’homophobie et l’intimidation nous a donné envie d’en savoir plus.

Savons LOVE

Nous avons entendu parler de cette initiative via le compte Instagram de Patrice Lavoie : pour chaque vente effectuée, 1 $ est versé à des organismes luttant contre l’homophobie et l’intimidation. J’ai voulu en savoir plus et ai pu m’entretenir avec Joseph.

Vous découvrirez un projet plein d’empathie, d’émotions et de volonté de changer les choses!

Comment avez-vous démarré votre initiative?

Au départ, ce projet se voulait thérapeutique. Suite à des événements de vie difficiles, pour sortir de l’isolement, nous avons eu l’idée en mai dernier, de se mettre à faire des savons. L’aspect aromathérapie nous a tout de suite séduit. Petit à petit, pas par pas, ce projet est devenu une boutique en ligne. Tout est fait par nous-même : des photos, en passant par la conception Web du site de vente, la production de nos produits et l’infographie. 

Comment avez-vous eu l’idée des Savons Love?

Le nom LOVE est tout de suite venu. Ce projet est rempli d’amour et de courage. Grâce à ma fille Gabrielle, qui a eu l’idée de me sortir de mon isolement suite à une dépression sévère, le nom LOVE était tout à fait approprié. Notre projet est porté par une belle cause. Tous unis contre l’homophobie, l’intimidation et pour la prévention du suicide. 1$ par vente est versé à des organismes lutant pour ces causes. Notre premier don de 100$ a été remis le 15 décembre dernier à SAM (Suicide Action Montréal). Nous sommes impliqués au sein de notre communauté LGBTQ+

Quel serait votre rêve ultime pour les Savons Love?

Notre rêve ultime sera d’être en mesure de remettre de très grosses sommes aux organismes concernés annuellement. D’ouvrir éventuellement une galerie d’art LOVE et joindre art & bulles au même endroit. D’avoir dans cet espace une section galerie-espace événementiel locatif afin d’offrir une vitrine aux artistes issus de notre communauté LGBTQ+ et dans le même espace avoir une section atelier conception et création. Afin de concevoir nos produits et d’offrir des ateliers créatifs thérapeutiques.

Comment trouvez-vous l’inspiration pour la création de vos savons? 

Nous sommes fortement inspirés par la qualité des produits de base que nous utilisons et leurs bienfaits. Nos produits sont tous entièrement naturels, aux huiles essentielles et aux essences organiques. Nous croyons aux bienfaits des huiles essentielles sur le corps et l’esprit. Nous nous sommes également inspirés des couleurs de l’arc-en-ciel pour notre gamme de produits. Nous jouons également avec les formes afin de dynamiser notre gamme de savons. Nous minimisons notre emballage afin d’être le plus écologique possible. Nos contenants sont tous en verre réutilisables.

Mes endroits préférés à Montréal sont:

– pour un café

Café Pisa
500, rue Beaubien est 

– pour manger

​Grozépa restaurant microbrasserie
5885, avenue Papineau

– pour me dorloter

Espace Ayurvéda
4675, rue St-Denis

– pour relaxer

Espace ZEN
4035, rue St-Amboise

– pour danser

Bar Le Renard
1272, rue Sainte-Catherine Est 

Quel est ce je-ne-sais-quoi qui rend Montréal si différente des autres villes du monde?

Son ouverture sur le monde et sa vibration !

Pour moi, être Montréalais, c’est…

Avoir la chance de vivre dans une ville magnifique, diversifiée, colorée, vibrante remplie de possibilités et d’être toujours en mode festif ! Notre accueil chaleureux et ouvert à tous sans jugements. 

Si j’étais maire de Montréal, la première chose que je ferais c’est…

Faire disparaître la Métropolitaine, en faire un jardin urbain afin que tous puissent y avoir accès. 

Edith Bernier : La Montréalaise qui lutte contre la grossophobie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *