Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir à la Maison Théâtre

C’est accompagnée d’une redoutable critique de presque 7ans (ma filleule Léane) que je suis allé à la Maison Théâtre voir la pièce « Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir ».

Le titre en-soi résume bien la thématique de cette pièce qui s’adresse aux enfants de 7 à 12 ans.

Ernest, Désiré et Stanislas apprennent qu’aujourd’hui est la dernière journée de leur vie. Ils s’interrogent alors sur ce que ça veut dire « mourir » et ce que c’est que d’avoir eu une belle vie.  Ils se remémorent de doux souvenirs et se félicitent d’avoir eu de si bons amis. Des personnages qui passent par une gamme d’émotions allant de la peur à la colère, et du déni à l’acceptation. Trois acolytes parfois bourrus, mais fondamentalement sympathiques et attachants. Les trois amis hypnotisaient littéralement ma jeune accompagnatrice qui ne bougeait pas sur son siège : attentive et fascinée. 

C’est l’explication de la mort aux enfants, sans être macabre, loin de là!  C’est à demi-masqués que les trois comédiens nous offrent une performance clownesque qui réussit à faire rire les enfants tout en les captivants.

Le théâtre à demi-masqué était une première pour moi. Je dois avouer que j’ai été agréablement surprise et je me suis même laissé prendre au jeu et cru par moment que les masques étaient de vrais visages. Tout le jeu des comédiens réside dans leurs yeux expressifs et tous les gestes semblent plus gros qu’au théâtre « normal » pour donner vie et personnalité aux 3 petits vieux.

Après la pièce, nous étions conviés à rencontrer les comédiens et à discuter du spectacle. Les enfants ont été invités à faire part de leur vision de la pièce. Plusieurs opinions différentes, mais toujours très pertinentes; des questions intelligentes aussi. Les jeunes étaient curieux d’apprendre sur le métier de comédien, de savoir comment sont fait les masques et accessoires. Une question posée par une fillette m’a particulièrement étonnée: « qu’est-ce que ça fait de jouer un homme quand on est une femme? » Wow quelle grande question venant de la bouche d’une toute petite fille !

En effet, les enfants ont été surpris de constater que deux des personnages sont joués par des femmes : Vania Beaubien (Stanislas) et Isabel Rancier (Ernest). Le seul homme de la pièce est le comédien Alexandre L’Heureux (Désiré). Voilà maintenant trois ans qu’ils donnent vie à ces trois petits vieux. Ils sont d’ailleurs encore en tourné à travers le Québec jusqu’en juin et seront de retour à Montréal à la Maison de la culture de Pierrefonds/Roxboro le 21 février prochain.

55 minutes de rires et de réflexion qui sont des prétextes servant à aborder un sujet qui peut parfois être délicat. Je crois que le spectacle vaut la peine d’être vu; ne serait-ce que pour voir les yeux des enfants émerveillés devant ces trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir.

Le verdict de ma critique de 6ans (presque 7 ) : 5 étoiles !

Pour plus de dates, veuillez consulter le site de la compagnie de Théâtre du Frèt.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :