Maestria – récit d’une violoniste et son chirurgien : un livre émouvant

Depuis le 31 octobre, vous pouvez trouver dans les librairies montréalaises le livre d’Anne Robert : Maestria – récit d’une violoniste et son chirurgien. Ayant été hospitalisée dernièrement, cette histoire m’a beaucoup touchée.

Cover_Maestria_livre de Danielle Ouellet
Gracieuseté Alain Labonté Communications

Une artiste accomplie

Anne Robert est la violoniste chevronnée qui excelle dans son art (elle a été premier violon à l’Orchestre symphonique de Montréal pendant 12 ans, et enseigne au Conservatoire de musique de Montréal!). Elle reçoit une mauvaise nouvelle après plusieurs tests éprouvants : elle est atteinte du cancer du sein. Encore pire, elle est porteuse d’une mutation génétique qui la rend prédisposée à ravoir un autre cancer.

Le livre raconte le récit émouvant de cette femme forte et perfectionniste devant combattre le cancer. On apprend dans
Maestria – récit d’une violoniste et son chirurgien comment être musicienne l’a aidé à confronter le cancer. Sa maîtrise des émotions et du stress – très nécessaire lorsqu’elle est sur scène devant une foule critique — lui permet de traverser cette épreuve.

Faire face à la musique

Ensuite, on rencontre ses médecins, dont le Dr Alain Gagnon, chirurgien plasticien au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Une amitié se forme entre les deux, d’autant plus que le Dr Gagnon est également musicien!

J’ai beaucoup apprécié la façon dont ce livre est écrit. La narration est générale, comme si une personne extérieure parlait de la vie de Danielle Ouellet. Cette narration est entrecoupée par des témoignages plus personnels de l’auteure. Ensuite, on y retrouve des précisions et explications techniques rédigées par ses médecins.

Donc, en plus d’être un récit touchant d’une survivante du cancer, ce livre regorge de renseignements aussi intéressants qu’instructifs et devient un guide contenant plein de ressources.

On y répond, par exemple, à des questions comme « pourquoi on compresse les seins lors d’une mammographie », « qui doit passer des tests génétiques », ou les différentes options offertes lors d’une reconstruction mammaire.

Maestria – récit d’une violoniste et son chirurgien, c’est une lecture qui se fait facilement. Les 128 pages de ce livre se dévorent rapidement. Ça m’a également aidée au plan personnel, à remettre mon aventure médicale en perspective, et me donner des trucs pour affronter les aspects négatifs de ma sortie de l’hôpital, comme l’anxiété. Bravo à l’auteure et aux médecins comme le Dr Gagnon pour cette si belle histoire de réussite.

Psst – la préface de Claude Meunier est également touchante!

Les éditions du passage : http://www.editionsdupassage.com/fr/livre/recit/139/maestria

Poursuivre sur le site de Passion MTL :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *