Une ouverture qui fait du bien : le nouveau LOV

Ça faisait longtemps que les foodies l’attendaient : l’ouverture de la nouvelle succursale du restaurant vegan LOV.  L’événement, qui a eu lieu hier au Centropolis de Laval, a attiré les foules et conquis leurs papilles gustatives! Et pas besoin d’être végétarien pour manger au LOV, même les carnivores trouveront des plats à leurs goûts.

Le superbe établissement a charmé ceux qui étaient présents. Il faut dire que ce nouveau resto, au cœur du Centropolis, est une valeur ajoutée au quartier, présentant un menu original, rafraîchissant, et surtout, vegan. En rencontrant Stéphanie Audet, la chef exécutive de LOV, on comprend la popularité des restos LOV de Montréal. Elle est jeune, passionnée, visionnaire, et en cuisine, elle ose.

Une chef vegan pas plate du tout

La chef allie sa créativité culinaire avec sa volonté d’offrir une cuisine la plus saine possible. En voyageant beaucoup, elle a découvert les restaurants végétariens notamment à Hawaï, en Californie, à Barcelone, Amsterdam… Elle voulait apporter cette nouvelle vague au Québec, pour rendre la cuisine végé québécoise moins terne. Exit les sempiternelles pâtes aux tomates ou la pizza végé! La cuisine du LOV innove et propose des plats tout aussi délicieux que bons pour la santé. Pour stimuler ses idées, elle adore regarder les photos de plats, de produits. Lorsqu’elle élabore de nouveaux menus, elle a toujours en tête les goûts de ses clients, et cherche à les satisfaire. Il est déjà arrivé que ses créations culinaires aient fait patates, mais la majorité du temps, elle atteint la cible en plein dans le mille. Elle travaille avec les légumes en saison, les produits locaux.

Stéphanie Audet est présente depuis les débuts de l’aventure LOV, est ensuite devenue chef de cuisine du restaurant rue McGill et s’est penchée sur le projet d’ouverture de la rue de la Montagne. Aujourd’hui chef exécutive, elle chapeaute tous les restaurants ainsi que les ouvertures.

LOV - centre de table LOV - Bar LOV - interieur LOV - allume moi LOV - Burger LOV - Centre de table LOV - chefs LOV - cuisines LOV - frites kimchi LOV - interieur LOV - miam LOV - miniboutique LOV - rue LOV - Stephanie LOV - tartare de betteraves LOV - tartinade avocats LOV - terrasse
<
>
Les petites bouchées étaient délicieuses! - crédit photo : Passion MTL

Un décor splendide

Les restaurants LOV sont également reconnus pour leur beau décor qui les rendent très « Instagrammable ». Cette nouvelle succursale ne fait pas exception, avec la designer Jacinthe Piotte qui a insufflé une bonne dose d’éclat et de lumière à un local vaste. Un beau grand bar trône au milieu de l’établissement, les fenêtres laissent généreusement entrer le soleil, la terrasse donne envie de s’y prélasser toute la soirée.

Qu’à-t-on manger?

Une ouverture de restaurant, ça permet de découvrir l’endroit, mais aussi la nourriture! Des versions petites-bouchées de plats au menu étaient servies, au plaisir de tous. J’ai essayé les incontournables frites kimchi (frites, kimchi, wakame et aïoli sésame) qui a elles seules valent le détour. L’éclatante salade de betteraves (betteraves jaunes et rouge, roquette, quinoa, cipollini, graine de citrouille et vinaigrette pastis) qui stimule autant les papilles que la vue. En parlant de betteraves, le Tartare (betterave, orange, salicorne, purée d’avocat, crème de cajou, feuille de câprier, bourrache, nori et crostini) est exquis. La tartine d’avocats a été parmi les préférées, avec un heureux mélange de piment d’Alep et de fleur de sel, sur pain recouvert d’une purée d’avocats et d’une tranche de concombre.

À ma prochaine visite, je me laisserai tenter par le nachos LOV et la lasagne de légumes. Une autre bonne raison de découvrir le LOV si ce n’est pas déjà fait : on ne trouve aucun plat en haut de 18$! Délicieux, santé ET abordable! Que voudrait-on de mieux?

Succursales LOV

LOV de la Montagne
1232, rue de la Montagne
Montréal

LOV McGill
464, rue McGill
Montréal

LOV Laval
140, promenade Centropolis
Laval
(Pour s’y rendre tout l’été et/ou les fins de semaines : on prend la navette 360 au métro Montmorency. C’est gratuit!)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *