Pâques autour du monde et les bonnes adresses pour célébrer à Montréal

Pour sa première collaboration pour Passion MTL, Sarah G. Som vous propose ce superbe article sur les différentes traditions autour des célébrations de Pâques! Bonne lecture!

Pâques approche à grands pas! Tandis que certains d’entre nous vont aller à la messe ce dimanche, d’autres vont en profiter pour bruncher, étudier, dormir, ou voyager. Que Pâques soit une fête religieuse pour vous ou simplement un long congé, vous avez probablement des plans ou votre tradition bien à vous.

Mais d’abord … écrit-on Pâque ou Pâques? Les deux célébrations sont proches sur le calendrier, mais ont des origines différentes. Pâque est une commémoration de l’Exode, c’est-à-dire la libération du peuple israélien de l’esclavage en Égypte. Aussi connue sous le nom de Pesah en hébreu et Passover en anglais, il s’agit d’une tradition juive. Pâques, toutefois, est une tradition chrétienne. Dans ce cas-ci, il s’agit de commémorer la résurrection de Jésus Christ trois jours après son enterrement. La plupart des Juifs et des Chrétiens vont observer une période d’abstinence qui peut durer une ou plusieurs semaines selon la région et la tradition.

Montréal étant composée d’une population multi-ethnique et multi-culturelle, il est normal de voir que Pâques ne se résume pas nécessairement à une chasse aux cocos chez votre voisin! Voici un bref tour des célébrations de Pâques chez quelques-uns des principaux groupes ethniques de Montréal.

Canada : 29%*

Tradition : Le Canada ayant été d’abord la terre d’accueil de peuples européens, il n’est pas étonnant de voir que les traditions sont similaires à celles qu’on retrouve aux États-Unis et en Europe. Une célébration aujourd’hui davantage familiale que religieuse, c’est un moment pour petits et  grands de décorer des œufs ou d’en trouver après les avoir cachés et de manger du chocolat en forme de lapin ou de poussin. Au repas on retrouvera de l’agneau ou du jambon, et des pâtisseries, dont des brioches du carême (aussi connues sous le nom de cross buns).

Pâques Cross Buns - par Epicurious

Prendre note que les peuples Autochtones ne célèbrent pas Pâques, mais il s’agit quand même d’une période durant laquelle ils célèbrent l’arrivée du printemps.

Pour célébrer Pâques « à la canadienne » on vous suggère de rendre visite à votre boucher qui vous proposera son meilleur gigot d’agneau ou jambon puis de vous rendre chez un pâtissier pour terminer le repas avec une brioche du carême. Parmi les adresses qui en offrent habituellement durant cette période on retrouve le Duc de Lorraine, La Bête à Pain, Mamie Clafoutis, Au Pain Doré, et Première Moisson.

France : 20%*

Tradition : Les œufs ont aussi une place importante en France. Le dimanche les cloches sonnent suite à leur retour de Rome (elles arrêtent de sonner dès Jeudi Saint) et répandent des œufs, lapins, et poussins en chocolat que les enfants vont aller dénicher dans les parcs et jardins. Le repas pascal consiste souvent en un gigot d’agneau accompagné de flageolets et de légumes du printemps.


[Photo : Chasse aux œufs France. Source : Secours Populaire]

Si vos moyens vous le permettent, Maison Boulud et Osco offrent un brunch thématique de Pâques avec de l’agneau au menu. Si vous préférez sortir le soir et apporter votre vin, tentez votre chance chez Bagatelle et Quartier Général qui offrent aussi une cuisine française et de l’agneau à prix plus doux.

Italie : 9%*

Tradition : Pas de lapin de Pâques chez les Italiens! Mais on y retrouve des œufs en chocolat contenant des surprises, certains si grands qu’ils pourraient abriter un enfant. On retrouve à table des artichauts, de l’agneau rôti, et un pain sucré, la Colomba, une sorte de panettone de Pâques. En plus des nombreuses traditions qui ont lieu pendant les semaines avant Pâques, certaines villes ont adopté une façon bien à elles de commémorer. À Trapani, une procession de 2000 moines a lieu. À Florence, un char défile et explose en feux d’artifice à son arrivée devant la Cathédrale.


[Photo : Explosion char Florence. Source : Rove]

Bien que des Colomba soient vendues pré-faites dans certaines épiceries italiennes, Arte Farina vous en offre faites maison. Comme rien ne bat un panettone frais, je pense que ça vaut le détour d’aller en chercher un pour le brunch pascal.

Irlande : 6%*

Tradition : Il était auparavant illégal de vendre de l’alcool le jour du Vendredi Saint en Irlande. Les pubs étaient donc fermés et c’est seulement depuis 2018 qu’il est possible de déguster une bière le Vendredi Saint. C’est aussi le moment de s’acheter des vêtements et de se faire couper les cheveux pour la messe. Le dimanche même, les enfants reçoivent des œufs colorés et le repas pascal consiste en de l’agneau rôti, de la farce, des pommes de terre, des légumes, le tout finissant sur un dessert très riche, souvent un gâteau simnel.


[Photo : Simnel Cake Irelande. Source : BBC Food]

Suggestion resto : Il n’y a pas vraiment de restaurant irlandais à Montréal qui ne soit pas un pub … mais on vous suggère d’essayer de faire un gâteau simnel en suivant cette recette qui semble assez simple! La pâte d’amande est assez facile à trouver de nos jours. Si vous vous rendez chez Adonis, les épiceries italiennes, et chez Première Moisson, vous serez capable d’en trouver sans problème.

Haïti : 4%*

Tradition : En Haïti, les traditions chrétienne et voodoo co-existent quotidiennement. Pendant plusieurs jours, des processions de groupes rara marchent dans les rues. Des musiciens jouant des tambours, trompettes, maracas, cloches et sifflets faits à la main sont suivis de danseurs portant des vêtements plus flamboyants les uns que les autres. Le jour de Pâques, on ne mange pas de viande rouge par respect pour le Christ qui a fait couler son sang. À la place on sert du poisson, souvent servi avec du riz et des fèves ainsi qu’une salade de la Semaine Sainte composée de betteraves, œufs durs, chou, carottes, et navets.

Rara Haiti - par RNH Pâques

[Photo : Rara Haiti. Source : RNH]

Les restaurants haïtiens ou antillais ne manquent pas à Montréal! Casserole Kréole et Agrikol proposent des acras sur leurs menus tandis que Shandmas offre du poisson gros sel, ce qui change beaucoup de l’habituel griot!

Chine : 4%*

Tradition : Le côté commercial de Pâques n’a pas encore trop envahi la Chine. Pour l’instant bien que ce soit un congé, c’est une fête observée par les Chrétiens. Pour les Chrétiens chinois, Pâques est comme un mini Nouvel An. Des œufs de Pâques sont donnés en cadeau à ceux qui se sont présentés à la messe et plusieurs en profitent pour se faire baptiser à Pâques. Il n’y a pas de repas traditionnel pascal, mais il est de mise de festoyer en famille avec un repas copieux.

Pâques Messe Chine - par Mark Schiefelbein
(AP Photo/Mark Schiefelbein)

Rien ne bat un excellent dim sum en famille! Pour une expérience traditionnelle, on vous suggère de faire un tour chez Tong Por, Kim Fung, ou Ruby Rouge. Si vous n’êtes pas déjà un habitué du dim sum je vous suggère de laisser quelques chariots passer et d’observer ce qui est offert avant de faire l’erreur de tout commander!

Bien sûr, il faut garder en tête que tout ce qui a été décrit précédemment n’est qu’un très bref résumé des célébrations de Pâques dans certains pays. Les traditions varient d’une époque à une autre, d’une ville à une autre, et même d’une famille à une autre! On serait curieux de savoir comment la vôtre célèbre Pâques et de connaître vos suggestions d’activités, de restos, et de recettes.

Sur ce, on vous souhaite une joyeuse Pâques!

* Les données proviennent du recensement de Statistique Canada fait en 2016 et concernent l’île de Montréal (en incluant les municipalités sur l’île) mais pas les rives Nord et Sud. Une personne peut déclarer plus d’une origine ethnique dans le cadre du recensement. Pour consulter les données, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *