Le premier arrêt de notre Parcours épicurien à Hochelaga : Le Trèfle

Le 19 mai, j’ai eu la chance de participer au Parcours épicurien d’Hochelaga en compagnie de plusieurs blogueurs, journalistes et foodies. J’ai tellement aimé mon expérience, que j’ai décidé de consacrer un billet à chaque commerçant visité. Notre super guide, Estelle Bonhomet-Proulx, a su reconnaître et cerner l’unicité de chacun des établissements et nous insuffler sa passion. Il faut dire que ça a fonctionné!

Notre parcours s’est amorcé au pub irlandais Le Trèfle. En entrant, nous avons été impressionnés par le décor : le bâtiment conserve les belles boiseries d’antan. L’endroit donne le goût de s’y asseoir et y passer un bon moment. Nous avons été chaudement accueillis par un des copropriétaires : Jonathan.

Le premier Le Trèfle a ouvert à Trois-Rivières, et la succursale d’Hochelaga a pignon sur la rue Ontario est depuis 4 ans. Les copropriétaires de l’établissement ont choisi de s’installer à Hochelaga (et ensuite à Verdun) parce que c’est un secteur en évolution, et pour la vie de quartier. « On vise une clientèle de proximité, nous a révélé Jonathan. On est un pub irlandais, vous pouvez le constater à voir le décor et écouter la musique, mais on ne se limite pas à la culture irlandaise. On se plaît à dire qu’on est un pub irlandais en 2018. L’Irlande est la base, mais on étend notre choix de bière et notre nourriture. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De la bière, svp!

Parlons-en de leur choix de bières : bières d’importation et de microbrasseries québécoises. Bon an, mal an, Le Trèfle tient environ 100 à 120 bières, dont 32 en fût! Sur le lot, 80% proviennent des microbrasseries québécoises.

Pour notre visite, Jonathan nous a fait goûter à un classique : la Guinness. Connaisseur, le copropriétaire nous a fait remarquer, preuves à l’appui, que malgré la connaissance populaire, la Guinness n’est pas noire, mais bien rouge! Nous avons également pu déguster un Jameson Caskmates, un whiskey vieilli dans un fût ayant servi à la fabrication de bière brune!

Un excellent fish and chips de morue avec panure à la bière et sauce tartare maison a également été servi. Bien que ce soit de la friture, nous n’avons pas la sensation que c’est lourd. Le poisson est bien cuit, la panure croustillante, la sauce est parfaite.

Notre verdict?

Le Trèfle nous a vraiment tous surpris, tout d’abord pour l’ambiance et le décor. Le service a été hors pair, on sent que le personnel connaît bien ses produits. On y retourne encore et encore! Ah oui, Le Trèfle sert également des brunchs la fin de semaine et diffuse des matchs sportifs. On s’y donne rendez-vous?

Le Trèfle

3971, rue Ontario Est
www.trefle.ca
Page Facebok

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *