Les Parcours épicuriens arrivent officiellement à Montréal

Sortez le champagne! Quelle bonne nouvelle! Les Parcours épicuriens arrivent officiellement à Montréal. Au mois de novembre 2017, j’avais eu la chance d’essayer le premier Parcours épicurien à Montréal : celui de Verdun. J’avais adoré l’expérience. Quand on m’a demandé si j’avais envie de refaire l’expérience, cette fois à Hochelaga, je n’ai pas hésité une seconde! Et je ne l’ai pas regretté.

Les Parcours épicuriens de CELEBÉvénements existent depuis 3 ans dans la ville de Québec, et la mission de l’entreprise est géniale : partir à la découverte épicurienne de chaque quartier. Enfin, à Montréal, 4 parcours sont lancés : Hochelaga, Wellington, Mile-Ex/Petite-Italie et Saint-Henri!

Parcours sur mesure

Chaque parcours est unique et à l’image de son quartier et des commerçants variés et passionnés qui en définissent l’identité. Une attention particulière est portée au choix du guide, qui habite très souvent le quartier qu’il fait découvrir.

Samedi, donc, j’ai eu la chance de participer au parcours d’Hochelaga. Avec une guide hors pair et avec le cofondateur des Parcours épicuriens, Éric Lavoie, nous étions entre bonnes mains. Au total, 7 commerces ont été visités.

« Hochelaga est assurément un des parcours les plus variés de tous nos parcours, m’a expliqué Éric Lavoie. On peut ressentir l’énergie des entrepreneurs qui se dégage de ce quartier émergent, c’est comme les premiers temps d’une histoire d’amour, on est loin de la routine! Les entreprises sont très impliquées dans leur vie de quartier, il y a un véritable Hochelaga Love qui est partagé entre les partenaires. Ce qui est bien c’est vraiment d’aller découvrir des secteurs, mais vus de l’intérieur, avec le regard local du guide et des entrepreneurs qui l’habite. »

Parcours épicuriens - 50
Éric Lavoie, cofondateur des Parcours épicuriens et Estelle Bonhomet-Proulx, notre super guide / crédit photo : Passion MTL

La super guide, Estelle Bonhomet-Proulx, a vraiment su retransmettre le Hochelaga Love! Elle a donné l’impression que non seulement elle connaissait son territoire et ces commerçants, mais qu’elle les adorait!

D’abord le groupe se rencontre, et Estelle a fait son topo du quartier. Ensuite, à chaque établissement, Estelle nous a expliqué son historique, nous a présenté les propriétaires, comment le commerce est né, etc. Mais attention! Estelle n’est pas une guide touristique! Son but principal n’est pas que de nous renseigner, mais de nous insuffler sa passion.

Parcours épicurien
Crédit photo : gracieuseté CELEB’Événements

Un parcours pour les locaux d’abord

D’ailleurs, la clientèle principale des Parcours épicuriens est locale! Ce sont les gens du quartier et des alentours qui participent. Les parcours ne sont pas pour les touristes d’ailleurs, quoiqu’ils les adoreraient! L’idée derrière les Parcours épicuriens, c’est d’être un événement festif, une expérience de découvertes locales et gourmandes. On mange, on boit, on découvre, on adore!

Les Parcours épicuriens se veulent accessibles à tous et sont offerts toute l’année. Chaque parcours compte entre 6 et 9 arrêts chez des commerçants. Lors de ces arrêts, on y fait des rencontres privilégiées avec des partenaires passionnés; les bouchées et les breuvages qui y sont servis reflètent leur entreprise.

Le parcours Hochelaga

Lors du parcours d’Hochelaga, nous avons fait 7 arrêts. Nous avons d’abord visité le superbe pub irlandais Le Trèfle. Nous avons été chaudement accueillis par un des copropriétaires, Jonathan. Notre second arrêt a été au très coloré Gourmandises de Marie-Antoinette, où les douces confections nous ont séduits. David, le propriétaire du Bistro La Cervoise nous a surpris avec un plat de viande assez original! À la Boucherie Beau-Bien, le propriétaire et son acolyte nous ont proposé différentes bouchées, tout en nous présentant leurs produits diversifiés. Après une visite à la boucherie, hop chez le resto végane du coin, l’Antidote, qui propose un menu délectable. Le Mexique a été à l’honneur lors de notre visite à la Taqueria, où Ernesto et Hector Escobar, propriétaires nous ont concoctés des tacos dans les règles de l’art. Pour terminer en beauté, Philippe, le gérant du Madame Smith, nous a proposé cocktail et bouchées sublimes.

Parce que chaque arrêt que nous avons effectué est digne de mention, nous avons décidé de faire un billet pour chaque commerçant. Vous pourrez donc lire nos aventures au cours des prochains jours!

Renseignements supplémentaires

Les Parcours épicuriens

Durée du parcours :
3 à 4 heures
Coût :
34$+taxes (bouchées, breuvages et pourboire inclus)
*Pourboire du guide non inclus, mais à la discrétion des participants
Jour : Samedi
Heure : 14h
Nombre de personnes : 15 personnes maximum

Le terme épicurien est utilisé dans le sens large de « tous les plaisirs ». C’est pourquoi les Parcours peuvent proposer des arrêts qui ne sont pas exclusifs à l’alcool et à la nourriture : ils peuvent également visiter des galeries d’art, des karaokés, des brocanteurs et autres arrêts surprenants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *