Pascal Labelle et Ève Salvail lancent une collection de hoodies de luxe

C’est dans l’après-midi du 12 décembre que j’ai fait la connaissance de Pascal Labelle et Ève Salvail. La rencontre s’est déroulée à l’atelier montréalais de Pascal Labelle, et les nouvelles étaient bonnes. En effet, les deux viennent de lancer une nouvelle collection de hoodies de cuir avant-gardiste et haut de gamme, suite à une collaboration ensemble.

D’abord, Pascal Labelle, c’est un génie du manteau. Les vedettes se l’arrachent. Et elles ont raison de le faire : ses créations ne sont pas qu’uniques, elles sont magnifiques. Ensuite, Ève Salvail, c’est l’icône de la mode, la top tellement edgy, la mannequin internationale ayant atteint les sommets. Vous devinerez qu’une collaboration entre ces deux-là, ça fait des feux d’artifice!

J’avais envie d’en savoir plus sur cette collection inédite, et je ne suis pas restée sur ma faim. J’ai pu jeter un coup d’œil impressionnant sur le processus de création derrière la confection de ces trois hoodies de cuir, processus qui a demandé beaucoup de temps et d’effort. Le résultat en est d’autant plus concluant.

Enthousiasmé par cette ligne de vêtements, Pascal m’a expliqué comment cette collection s’est matérialisée, et n’a pas été avare de commentaires. C’est au terme de plus d’une année de travail que les 3 hoodies ont vu le jour. Il a commencé par des recherches visuelles et a présenté à Ève des images, des boards de tendances, pour découvrir ce qu’elle aimait. En plus, elle avait déjà des idées, elle savait ce qu’elle voulait et a su le communiquer.

Pascal Labelle et Ève Salvail manteau
Ève Salvail adore les hoodies

Ça a quand même pris plusieurs prototypes avant d’arriver à ces trois modèles. Pascal prenait le feedback d’Ève et créait un manteau qu’elle portait pendant un laps de temps. Elle revenait avec des manches trouées ou d’autres petits détails et Pascal corrigeait le tir. Cette collection, elle n’est pas seulement bien pensée, elle est testée et approuvée pour la vraie vie!

La fille au tatouage de dragon

C’est cliché, mais on ne peut l’ignorer : Ève Salvail est reconnue pour son tatouage de dragon, qui orne le côté gauche de son crâne. D’ailleurs, son dragon se retrouve sur le côté gauche de tous les capuchons des hoodies, à la même place que le sien. Génial, vous ne trouvez pas?

Ève a su se tailler une place de choix dans le monde de la mode et jouit d’une notoriété bien méritée. Toutefois, sa popularité, elle ne la doit pas à des scandales, des sex-tapes ou des chirurgies, mais plutôt par son authenticité, sa joie de vivre et son franc-parler. Elle est demeurée vraie, et c’est ce qui fait son charme. Ève est d’ailleurs restée très humble lors de notre rencontre, préférant passer le spotlight à Pascal.

Fashion with a bang

Pascal est contre la nouvelle consommation de mode où les vêtements sont fabriqués le plus inhumainement possible avec des matières synthétiques. « On consomme et on jette. Ces pièces-là (les hoodies de cuir), plus elles vont vieillir, plus elles vont être belles. Je ne fais pas de branding. Chez nous, c’est fait sur mesure, à Montréal : c’est ça qu’on est. » Il veut un côté authentique et vrai à son produit, et choisit toujours des matières naturelles : du cuir et des fourrures de qualité.

Pascal est professionnel et talentueux, et il porte une attention bien particulière aux détails. Ce sont vraiment des œuvres d’art qu’il produit. On peut d’ailleurs le constater dans cette nouvelle collection. Les trois hoodies
de la collection de Pascal Labelle et Ève Salvail sont richement décorés, sans jamais tomber dans le bling bling. Ils sont recherchés, raffinés, et élégants.

Pas si évident le saut en design

Ève Salvail cumule 28 années de carrière en tant que mannequin, mais cela ne veut pas dire qu’elle est à l’aise avec la création de vêtements.

« En tant que mannequin, je vais à mes fittings, je fais le spectacle, je porte les vêtements, mais je ne connaissais pas le travail en arrière, la confection. » Elle l’avoue elle-même qu’elle a ses forces, mais le design n’en est pas un, ou pas inné du moins. Elle voulait sortir de ses souliers de mannequin, et c’est pour cela qu’elle a choisi Pascal : pour ses talents.

Si vous croisez Ève Salvail, il y a de fortes chances qu’elle porte un de ses hoodies, car elle les adore.

« Je voulais des hoodies de luxe et je savais que Pascal était bon. Ce n’était pas dans le but de les mettre sur un support, ou juste de les vendre à la chaîne. C’était dans le but du projet artistique et d’avoir des hoodies que j’aime. »

Parmi les hoodies de la collection Pascal Labelle et Ève Salvail, Eve the Origin est une pièce à porter l’été, même si elle est en cuir.

« J’habille des célébrités qui viennent à Montréal pour Osheaga ou autres festivals, comme Cardi B. ou Post Malone. Il faut qu’ils puissent porter mes manteaux à 35 degrés dehors. J’utilise donc des cuirs perforés qui respirent et des doublures de soie. »

Le Fringility peut être porté l’hiver, car il est doublé avec un isolant (sans sacrifier la coupe, quand même!), et le Dragon d’Or est parfait pour le printemps et l’automne. Ces pièces sont faites pour la vie de tous les jours et sont des créations haute couture, mais portables! Pas besoin d’attendre une occasion spéciale pour sortir ces manteaux. De toute façon, avec le look d’enfer que vous aurez en les portant, j’imagine que vous ne voudriez pas porter autre chose!

Si l’envie vous prends de vous procurer un des hoodies de Pascal Labelle et Ève Salvail, sachez qu’ils ne sont pas fabriqués à la chaîne. Toutes les pièces sont confectionnées sur mesure, une par une, ici même à Montréal. « Que vous soyez un géant ou un nain, homme ou femme… Tout le monde peut se faire faire un manteau ici. »

Pssst, Eve the Origin est également disponible en version masculine!

Pour plus de renseignements sur les créations de Pascal Labelle et Ève Salvail, cliquez ici.

Extra, extra!

Ève Salvail, qui habite à Montréal, a accepté de nous dévoiler ses adresses restos préférées!

Le Blumenthal

L’Express

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *