Sexe, sensualité et poésie : La Ceinture de Vénus au petit Outremont

Février n’a pas été très indulgent avec nous jusqu’à présent. Après des centimètres et des centimètres de neige à pelleter, c’est maintenant le tour au froid de s’en mêler : -19 degrés !

Pour ajouter à mon malheur; que des publications de St-Valentin sur Facebook et Instagram. Que des couples souriants, au resto, avec une belle bouteille de Vino. Partout. En plus, je dois affronter cette « fête » célibataire et à jeun parce que mois sans alcool oblige. Misère!

Que cela ne tienne! Il faut tromper l’ennui et la solitude, embrasser la vie et réchauffer nos cœurs coute que coute. Ce soir je me gâte all dressed que je me suis dit. Une date avec moi-même. Au y’able la dépense!

Je me tape d’abord un succulent Smoked Meat avec pickel, frites pis toutes de chez Lester’s sur l’avenue Bernard. Ensuite, une petit café latte (avec un dessin de cœur, merci beaucoup) au Second Cup et Cie pour faire passer tout ça. Je suis prête pour la suite!

La suite, c’est une soirée à thématique érotique au petit Outremont. Un spectacle coquin parfait pour une St-Valentin de célibataires, de couples, ou de gang de filles.

Un concept assez original; La Ceinture de Vénus est un concert-lecture poétique et sensuel sous forme de monologue qui alterne entre le slam et le récit. Accompagnés de 3 musiciens et d’une chanteuse, 2 comédiens (Marie-Eve Perron et Guillaume Tremblay) nous font la lecture de nouvelles érotiques écrites par I.L.

Plusieurs histoires courtes nous sont partagées. Parfois du point de vue masculin, parfois du point de vue féminin. Une orgie de fantasmes qui va dans tous les sens. Passion, infidélités, caresses interdites. Plusieurs situations sont présentées de façon à ce que tous y trouvent son compte. Beaucoup de descriptions explicites, de sensualité et aussi d’humour. Ne dit-on pas « Femme qui rit à moitié dans ton lit » ?

La musique est envoûtante. Avant même le début de la représentation, nous sommes accueillis par un sympathique accordéoniste. C’est romantique; ça me rappelle Paris! Disons que ça donne le ton. Ensuite, l’accordéon laisse place aux cordes, cuivres et percussions. On se croirait dans un lounge. Les airs jazzés servent parfois de transition entre 2 histoires, mais la musique sert aussi à rythmer les coups de bassins et ondulations des corps imaginaires décrits par les orateurs.

Généralement, je réserve mes lectures érotiques à ma doudou du salon, seule. Partager ce moment autrement intime avec une bande d’étrangers à de quoi réchauffer l’atmosphère de cette froide soirée.  Je me suis amusée à épier certains spectateurs pour voir leurs réactions. Pour certains couples, le spectacle a frappé dans le mille. Ils échangeaient des regards complices, de longs baisers, les mains sur la cuisse de l’autre, lovés l’un contre l’autre. Vraiment le spectacle a fait effet!

Gens prudes s’abstenir ou au contraire décoincez-vous ! Échangez le confort de la flanelle contre la dentelle des dessous affriolants !

La Ceinture de Vénus est une collection de nouvelles, poèmes et chansons érotiques disponible sur plusieurs plateformes de livres audio.

Aussi par Patricia : Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir à la Maison Théâtre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :